Arrêté anti-Drapeaux: Christian Estrosi joue la surenchère et blesse les valeurs de la République

Après les propos de Marine Le Pen sur la double nationalité, Christian Estrosi joue la surenchère en décidant d’interdire les drapeaux étrangers dans le centre de Nice.

Visant en réalité les supporters de l’équipe algérienne de football, cette décision est absurde, inacceptable et attentatoire aux libertés.

Bien entendu, les débordements doivent être condamnés et évités. Bien entendu, l’État doit garantir à chacun le maintien de la sureté et de la tranquillité publique.

Mais le nécessaire maintien de l’ordre ne doit pas servir de prétexte à une stigmatisation de ces supporters, en grande partie français, et qui n’ont à cœur que de soutenir l’équipe qui leur est chère.

Brandir un drapeau, qu’il soit étranger ou français, n’est pas et ne doit pas être considéré comme un danger.

Monsieur Estrosi prétend vouloir aider la police nationale à veiller aux symboles de la République française, mais c’est bien sa décision d’interdiction qui blesse gravement la République et porte atteinte à ses valeurs.

Communiqué de presse du Parti socialiste, signé par Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale à la Justice et aux libertés

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s