Affaire Buisson : des révélations qui exigent des réponses

Les enregistrements réalisés par Patrick Buisson, alors conseiller de Nicolas Sarkozy, sous le précédent quinquennat, apportent leur premier lot de révélation.

Dans les retranscriptions publiées dans la presse aujourd’hui, deux des protagonistes de cette affaire Buisson dont le conseiller de Nicolas Sarkozy lui-même, impliquent le secrétaire général de l’Elysée de l’époque, Claude Guéant, dans des interventions présumées auprès du parquet dans des dossiers judiciaires.

Ces propos conduisent à nouveau à s’interroger sur d’éventuelles interventions de la Présidence de la République dans le fonctionnement de la justice.

Pour les socialistes, il est essentiel aujourd’hui que toute la lumière soit faite sur ce mélange des genres.  Le Parti socialiste demande à l’ancien président de la République de s’expliquer devant les Français.

Ces révélations viennent confirmer, s’il en était besoin, la nécessité de garantir par la loi l’indépendance des magistrats et donc l’impartialité de la justice.
L’opposition devra voter  le projet de loi constitutionnelle réformant le Conseil supérieur de la magistrature, aujourd’hui suspendue faute de majorité suffisante.

Communiqué de presse du Parti socialiste, signé par Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale à la justice et aux libertés publiques

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s