A quoi sert (vraiment) la prison

Tribune publiée par libération.fr le 27 mars 2013

Sait-on suffisamment que près d’une personne sur deux récidive dans les cinq ans qui suivent sa sortie de prison (46%), et que ce chiffre baisse nettement lorsque la condamnation n’a pas entrainé de privation de liberté (32%) ?

A quoi sert donc la prison, considérée dans notre système judiciaire comme la réponse pénale par excellence, mais qui à l’évidence ne met pas fin aux parcours de délinquance ?

A punir bien sûr, c’est sa fonction première, et les prisons françaises la remplissent doublement, par la privation de liberté évidemment mais aussi en imposant aux personnes détenues des conditions de vie indignes pour lesquelles la France a été condamnée par l’Europe, la communauté internationale mais aussi la justice française à plusieurs reprises.

A protéger la société également, en mettant à l’écart les individus les plus dangereux. Mais cette fonction s’impose-t-elle à l’égard de toutes les personnes détenues ? La grande diversité des infractions pouvant amener à l’enfermement et l’importante proportion de peines courtes prononcées dans les condamnations nous permettent d’en douter.

A dissuader, dit-on aussi. Or les chiffres déjà évoqués tendent à montrer qu’un séjour en prison n’est pas une condition suffisante pour éviter la récidive…

Lire la suite sur le site Internet de Libération

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s