« Vivre, c’est ne pas résigner » : Françoise Seligmann et Stéphane Hessel sont morts hier

Françoise Seligmann et Stéphane Hessel seront donc morts le même jour, presque au même âge, grand âge, plus de 90 ans.

De manière différente mais dans la bienveillance toujours, tous les deux ont joué un rôle majeur dans la vie militante des gens de gauche de ma génération.

Quelques soient les situations de pouvoir que pouvaient occuper ses amis, Françoise ne lâchait jamais, alertait, protestait, tarabustait, tempêtait et ne transigeait pas.

Tous les deux étaient des combattants et paraissaient infatigables alors que les années auraient pu leur valoir toutes les excuses de désengagement voire de lassitude ou de résignation. Mais non !

« Vivre, c’est ne pas se résigner  » écrivait Camus. Françoise Seligmann et Stéphane Hessel l’auront illustré jusqu’à leur dernier souffle.

Nous ferions bien d’en « prendre de la graine » comme disait ma mère …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s